Nous avons trouvé Karène qui errait, après une soirée de débauche dans un club échangiste, à la recherche de sexe hard. Totalement en chaleur, nous l’avons emmenée à l’Eros Café, et nous lui avons poposé de la baiser bien hard. A deux gars, plus une meuf, nous avons mis cette amatrice de sensations fortes en laisse, et nous l’avons utilisée, comme elle nous le demandait.

La journée s’annonçait chaude. C’est bien simple, nous avons baisé Karène, l’amatrice de sexe hard, dans tous les recoins du village naturiste. Après l’Eros Café, ça a été la plage, puis des ruelles désertes du secteur.

Mais rassurez-vous : nous avons pris soin de ne pas tomber sur des familles et, d’autre part, Karène, la libertine en chaleur, était plus que consentante pour se faire baiser ainsi par presque toute la bande.