Elle nous arrive directement de Montpellier. Autant dire qu’elle ne vient pas de loin, mais c’est pourtant sa première fois naturiste et, bientôt, sa toute première fois libertine. Il faut dire que Karène n’a que 18 ans et que, l’an dernier, elle n’avait même pas le droit d’aller dans les clubs échangistes.

Notre jeune coquine de Montpellier veut « ze real thing ». Elle se dit plutôt soumise, alors on l’emmène à l’entrée du camp, à une heure peu fréquentée et en petite tenue pour une exhib assez hard sous le fameux panneau de bienvenue du camp naturiste.

Et puis, Karène a envie de servir, pendant son séjour au Cap d’Agde, d’objet sexuel. La nouvelle naturiste libertine ne va pas être déçue, croyez-moi !